Menu Content/Inhalt
Bienvenue arrow Le patois
La patois Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

 

Au début du 20em siècle, la quasi-totalité des Meyruiards parlaient patois. Cependant, chacun connaissait le français et utilisait avec plus ou moins de spontanéité cette langue réservée aux conversations avec le curé, l’instituteur, les châtelains et les quelques personnes qui, en raison de leur éducation citadine, étaient privées de la connaissance du patois.

Entre 1920 et 1930, on constate la disparition progressive de l’emploi du patois entre parents et enfants mais le patois reste très vivant entre adultes.

A la fin de 1986, un comptage précis fait apparaître un nombre de 39 patoisants et une bonne cinquantaine de personnes le comprenant sans le pratiquer.

Aujourd’hui le patois a quasiment disparu mais de nombreuses expressions bien locales issues de cette langue sont encore bien vivantes.

  

Quelques mots en patois…

-         E va plovre : Il va pleuvoir

-         E fo ala goutâ : Il faut aller manger

-         Vitya la né que vin : Voilà la nuit qui vient.

 

Flash info

INFORMATION RENTRE SCOLAIRE 2017

Ouverture des inscriptions au Centre aéré auprès de Bièvre Isère Communauté dès le 16 Août pour les inscriptions des enfants les mercredis. Une garderie sera mise en place à la rentrée à l'école pour les 7 mercredis de la première période, jusqu’aux vacances de la Toussaint. Cette garderie sera exclusivement réservée aux enfants dont les parents travaillent, et sur présentation d’une attestation employeur.

 

 

 
designed by www.madeyourweb.com